Mathieu TURI – Réalisateur : L’interview de Nerd

SOC - Affiche Officielle VFJ’ai eu la chance de pouvoir visionner en entier le nouveau court-métrage de Mathieu Turi : Sons Of Chaos. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il y a de fortes in?uences. Vous voulez en découvrir plus sur Mathieu Turi et son court, c’est juste en dessous.

Synopsis : Sons of Chaos se déroule en 2154, après une guerre bactériologique. Les hommes se sont organisés en clans pour survivre. Oca est un jeune guerrier qui désire devenir un Fils du Chaos et, pour se faire, il devra réussir pas moins de trois épreuves. Parmi ces dernières, il devra ainsi chasser une créature sournoise, le Hurleur, a?n de prouver la valeur à ses pairs.

Bonjour Mathieu, Peux-tu te présenter un peu à nos lecteurs ?
Bien, mon nom est Mathieu Turi, j’ai 24 ans, et je réalise des courts et longs métrages. SONS OF CHAOS est mon 7ème ?lm. Je suis également Assistant réalisateur sur des courts et longs métrages.

Tu as travaillé avec de grands noms déjà, n’est-ce pas trop dif?cile de se retrouver face à ces monstres du cinéma ?
J’ai en effet été Assistant Réalisateur Adjoint sur Inglourious Basterds de Quentin Tarantino, Au-delà de Clint Eastwood ou récemment Sherlock Holmes 2 de Guy Ritchie. Non, ce n’est pas dif?cile. Déjà parce qu’on est souvent entre 200 et 500 sur le plateau, et aussi parce que ça fait parti du métier de travailler avec ces gens. (Non en fait, dès qu’ils ont le dos tourné, on se regarde entre fan, et on se dit «Putain, on bosse avec Tarantino !»)

Mathieu Turi

Sons Of Chaos possède une image magni?que, tu as tourné avec quoi et où ?
On a tourné en REDone, la caméra utilisée sur District 9, et de nombreux autres ?lms depuis. On tourne donc en 4K, ce qui permet d’obtenir une qualité d’image incomparable. Mais ce qui compte, c’est ce qu’on ?lme avec ! J’ai eu la chance de tourner dans les montagnes du sud de la France, mais également dans une vallée pour la rivière, et dans une vaste forêt où gisaient les bâtiments abandonnées. J’avoue ne pas avoir ménagé l’équipe : chaque jour de tournage débutait par une marche de 40 minutes en dénivelé dans la forêt avec le matériel sur le dos… et donc à la ?n de la journée, la même chose, en monté !

Sons Of Chaos

Tu as sû avec peu de moyens créer un univers post-apocalyptique qui me rappelle certains comics, est-ce une de tes in?uences ?
Mes in?uences pour ce ?lm sont variées. Comics, Jeu vidéo, ?lms… et le post-apocalyptique est un genre tellement vu dans ces divers médias que l’in?uence se fait toute seule. Si on parle de comics, Batman et Spider-man sont pour moi une in?uence majeure, car ils ont un côté sombre assez réaliste. D’ailleurs, ce sont pour moi les mieux adaptés au ciné, car la base se prête bien à un ?lm. The dark knight restera, pour beaucoup je pense, un exemple à suivre.

Si on t’en donnait les moyens, tu en ferais un long-métrage ?
En réalité, c’est plutôt l’inverse ! C’est parce que je n’avais pas assez d’argent que ce ?lm est un court métrage ! J’ai un scénario de long métrage tout prêt, qui se passe des siècles après le court métrage, et dans un contexte similaire. Mais, même si je parviens à réaliser des longs, il faudra du temps avant qu’on m’accorde l’argent pour réaliser ce que j’ai en tête !

On sent dans tes diverses réalisations un goût prononcé pour la violence, l’horreur et la science-?ction, réalité ou fake ?
Réalité ! Je pense sincèrement que l’homme est capable du pire comme du meilleur, mais qu’il préfère faire le pire. Si on regarde bien, les grands bouleversements, même les positifs, se font dans la violence.
C’est un sujet qui m’intéresse, et qui peut prendre plusieurs formes. Après, c’est sur, certaines choses s’expliquent aussi du fait que les ?lms qui m’ont inspirés sont de ce genre là. Le premier ?lm que je me souviens avoir vu, est «The Thing» de Carpenter. J’avais 6 ans… Alors oui, il ne faut pas s’étonner ensuite que j’aime ce genre de chose !

Voir « The Thing » a 6 ans, il n’y a pas un souci là ?
Un peu… Mais je n?en avais pas le droit, ce qui rendait la chose encore plus excitante ! Je me souviens être revenu en cachette devant la télévision où les adultes regardaient le ?lm. J?ai été marqué par les images de la créature (c?est d?ailleurs tout ce dont je me souvenais avant de le revoir plus tard), et en le revoyant aujourd?hui, c?est toujours aussi bon ! D?ailleurs, j?ai eu la même sensation quand j?ai vu Predator, mais j?étais bien plus vieux…j?avais 9 ans !

Sons Of Chaos2

On sent que tu as de l’ambition, de quoi rêves-tu et quels sont tes futurs projets/idées ?
Je rêve de pouvoir, en France, réaliser de grands ?lms de science ?ction, des thrillers futuristes ou de l’Heroic Fantasy… chose qui n’arrivera jamais, pour la simple raison qui est qu’en France, on fait des ?lms pour les Français.
On ne peut donc pas se permettre de grosses productions à 100 millions d’euros, car même en cas de succès européen, on est loin d’un retour sur investissement suf?sant. Il faudrait tourner en Anglais, exporter nos ?lms dans le monde entier, comme les Américains le font… Mais encore faudrait-il arrêter de mettre de l’argent uniquement dans les comédies.
Mes projets… Mmmm, on va dire que j’en ai deux assez concrets. Le premier est un court métrage. J’aimerais le tourner à la ?n de l’année ou en début 2012. C’est un ?lm couteux, et assez ambitieux. Je ne peux pas trop en parler, sinon que c’est un ?lm de braquage un peu particulier, et que ça s’appelle «LES HARENGS ROUGES» (et ça ne parle pas de poissons, ni de communisme !)
Le second est un long métrage que j’écris depuis plusieurs années… J’espère qu’il deviendra mon premier long !

Tu joues un peu aux jeux vidéos ? Aimerai-tu adapter un jeu en particulier au cinéma ?
Voilà une question rarement posée, et qui pourtant a de l’importance ! En effet, la génération de Réalisateur dont je fais parti et la première à être née avec les jeux vidéo. En tout cas avec ceux ayant un début de scénario les rapprochants du cinéma. Et je pense sincèrement que les jeux vidéo peuvent aider à la mise en scène. Notamment car, lorsqu’on fait un ?lm, on doit faire attention au spectateur. Ce n’est pas toujours le cas, certains réalisateurs font leur ?lm sans s’en soucier, et ça se ressent. Mais dans un jeu vidéo, étant donné que le joueur contrôle le personnage, on est obligé d’avoir cette attention à l’implication de la personne qui est de l’autre côté de l’écran. Je joue quand j’ai le temps, et de ce fait je suis assez sélectif avec les jeux. Les jeux qui m’ont marqués ou que j’aimerais adapter ?
Metal Gear Solid : une histoire magni?que, pour les 4 opus. Tellement riche et dense aussi bien émotionnellement qu’en mise en scène qu’il me semble impossible d’en faire une adaptation… A moins que Kojima s’y colle !
The Legend of Zelda : là aussi, dif?cile d’adapter l’univers, et pourtant, Hyrule en live, ça le ferait non ?
Dead Space : dans les 2 jeux, on a plus peur que dans la majorité des ?lms d’horreurs actuels.
Red Dead Redemption : un Western avec des couilles, de la vengeance et du sang !
Shadow of the colossus : juste pour voir ce plan large où un colosse perce la brume en marchant lentement vers la caméra…

Que pense-tu du travail d’Uwe Boll (Alone in the Dark, Bloodrayne, Postal, Far Cry etc…) du coup ?
Joker ? Non sérieusement, je pense que, en ce qui concerne les adaptations de jeux vidéo, lui, et la plupart des autres réalisateurs essaient vainement de faire des ?lms pour les joueurs. Hors, je pense que c?est une erreur. Les joueurs aiment les ?lms, et s?ils veulent voir un mec tirer sur plein de gens sans but apparent, ils sortent leur console et se font un bon FPS. Mais s?ils vont regarder un ?lm, ils s?attendent à une extension de l?univers, une profondeur absente de la plupart des jeux vidéo, et une assimilation du genre. Je pense que le soucis c?est justement que la plupart des réal qui adaptent des jeux ne sont pas forcément des joueurs. Christophe Gans est un fan absolu de Silent Hill en jeu vidéo, il a tout fait pour obtenir le droit d?en faire un ?lm, et si on regarde bien, c?est l?une des meilleurs adaptation de jeu au ciné…

Sons Of Chaos3

La mode est aux séries en ce moment, que regarde-tu ?
J?ai un peu de mal avec les séries, car je ne suis pas très patient… Et attendre pendant trois saisons le dénouement n?est pas trop mon truc. J?ai regardé toutes les saisons de Lost, et on sent que les scénaristes écrivent au fur et à mesure, ce qui donne des situations parfois grotesque ou illogique. Ce n?est donc pas avec les séries mais plutôt avec leur conception que j?ai un soucis… Du coup, mise à part des séries pouvant se regarder dans n?importe quel ordre, comme Friends, j?aime surtout les séries construite comme un grand ?lm : Band of Brothers et récemment The Paci?c sont très bien faites. En France, on commence un peu à se sortir les doigts du c… pardon, on commence un peu à faire des efforts, surtout Canal plus avec leurs créations originales. J?ai été très impressionné par Braquo. En France, contrairement au cinéma, on a accepté avec les séries d?utiliser le système américain tout en l?adaptant à la «French touch». Comme Spielberg qui lance et supervise ses séries, Olivier Marchal lance et supervise Braquo… et les scénar? sont bons, les acteurs sont choisis pour leur jeu, et pas pour leur notoriété, l?image est parfaite,… bref, ça marche et c?est bon ! Quand on en sera là dans le cinéma français, je pense qu?on verra des choses très intéressantes…

Merci d’avoir répondu à mes questions et j’espère que l’on entendra vite parler de toi sur un long-métrage. Bonne continuation.

Pour information, Sons Of Chaos sera présenté prochainement à Cannes durant le Short film corner. Voici les 3 premières minutes du film :

1 Rétrolien / Ping

  1. Sons Of Chaos : Disponible sur le net | Nerdalors

Un avis ?