Cinéma, Jeux Vidéo, Séries...

Découvertes, Musique

Découverte : Oh Land

OH LAND

Ca fait quelque temps que ça tournait en underground (déjà entendu en Juin/Juillet en vacances en Charente-Maritime) et je l’ai ré-entendu hier et depuis, dans la tête…

Peut-être que ça, ça va vous dire quelque chose (ce n’est pas dit…) :

Oh Land; site officiel : www.myspace.com/ohlandmusic

Nanna Øland Fabricius, plus connue sous son nom de scène Oh Land, est une auteure-compositrice-interprète et productrice de musique danoise (oui, je sais; je fais toujours dans l’original, rien comme les autres.. :mrgreen: )

NaOh Land est née à Copenhague le 2/5/1985; son père, Bendt Fabricius, est un organiste, et sa mère, Bodil Øland, est une chanteuse d’opéra.
Oh Land est également l’arrière-arrière-petite-fille du missionnaire et ethnographe Otto Fabricius, qui publia Fauna Groenlandica en 1780, premières observations zoologiques du Groenland (moi, perso, je m’en fous pas mal… Vous aussi, hein ?! )

Elle débute ses études au Ballet royal danois et au Ballet royal suédois. Néanmoins, une blessure causée par une hernie discale met un terme à sa carrière de danseuse, ce qui la conduit à débuter la musique (mais elle s’en donne à cœur joie dans ses clips…)

Elle a sorti deux albums, Fauna en 2008 et Oh Land en 2011.

Alors, malgré que ce soit de la musique « nordique », on est loin des Rasmus, Björk et autres, c’est frais, léger, ça reste cantonné à une pop multi-public mais je parie ma montre & mon ticket (©Roland de Gilead) qu’on va en entendre parler en bien d’ici quelques temps…

Et là, fier de vous, en bombant le torse, vous pourrez dire « Je connaissais déjà via NERDALORS & LE FORUM DE NERDALORS (n’oubliez pas de donner les URL, merci… ;) )

Bon, à part ça, elle vit à New-York, est « assez » jolie ( :bave: ), danse bien [reliquat] (un petit air de Kylie Minogue au niveau gestuel -et peut-être la même carrière ?-), un 2nd album rempli de 11 perles à découvrir : des balades, des morceaux à danser (ça se dit, ça ?! :pense: ) tels Sun of a gun, des émotions (Wolf & I)

On se dit qu’on est tombé sur une nouvelle chanteuse fabriquée de toutes pièces par le marketing et surprise; quand elle chante, elle a un organe (sans fautes…), une voix, un rythme étonnant : pur, juste : belle surprise…

Alors, oui, ça ne révolutionne pas le genre ni ne va créer un nouveau genre de musique mais ça a le mérite de bien remplir son contrat dans une catégorie hétéroclite où nage une pléthore d’artistes