Hybrid : l’avis critique d’un Nerd

Infos :
Titre original : SUPER HYBRID
Réalisateur(s) : Eric Valette
Scénariste : Benjamin Carr
Genre(s) : Horreur | Thriller
Pays : USA | Allemagne
Distribué par TF Vidéo
Sortie DVD : 19/10/2011

Acteurs :
Shannon Beckner – Tilda
Oded Fehr – Ray
Ryan Kennedy – Bobby
Melanie Papalia – Maria
Adrien Dorval – Gordy
Duncan Fisher – Teenager
Josh Strait – Al
Kent Nolan – Teenager (as Kent Wolkowski)
Tim McGrath – Oliver

Synopsis :
Une nuit, une mystérieuse voiture est amenée à la fourrière de Chicago après un accident de la route meurtrier. La mécano du garage, Tilda, et son jeune collègue découvrent rapidement que la voiture est vivante. Son âme est maléfique : c’est une véritable machine à tuer…

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Avec un tel synopsis, on sait à quoi s’attendre… et c’est confirmé…. :mrgreen:


Pourtant réalisé par Eric Valette (One missed call -que j’avais bien aimé mais en VOST japonaise de Takashi Miike, pas le remake US du Mr), un navet pur et dur, du 100% bio….

Pompage éhonté et mélange des films culte, c’est un énorme remake arrangé pour les besoins du film : Duel (pour la voiture se mesurant à d’autres adversaires), Fast & Furious (courses-poursuites, customisation et tuning, univers mécanique), Les Dents De La Mer (chasse à l’homme), Predator (vision infrarouge, camouflage), The Blob (ingestion des victimes), un zeste de K2000 (voiture se pilotant seule et capable de réfléchir), The Host (monstre tentaculaire), Christine (voiture tueuse), Resident Evil (héroïne luttant contre des monstres) le tout de nuit, à huis-clos dans un garage…. Allez, j’arrête là…

Côté réalisation : les effets spéciaux sont à la hauteur des attentes de ce genre de production « cheap » : mal faits (sans parler du « monstre » en lui-même), le jeu des acteurs n’est pas fameux, on sent les décors minimalistes et que les décorateurs ont juste eu à trouver un vrai garage pour y tourner le film ; ça sent le néant de création… et cette thèse soutenue par l’élève océanographe : « c’est un calamar qui se déguise en se camouflant dans son environnement en grotte pour piéger les poissons; une voiture a du passer à proximité et il l’a absorbée ce qu’il fait qu’il se transforme en voiture… » Hé bé oui, bien sûr… et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier alu… Nul, sale, petit, sans intérêt, invraisemblable…

Tellement invraisemblable que ça justifie son statut de Direct-To-Video (pas de passage au ciné, heureusement d’ailleurs…) : une voiture capable de changer de couleur, d’aspect à volonté…

Une fin encore plus ridicule que le film : une invasion de voitures-tueuses-calamaresques… (ils ont une casse auto à proximité de la mer, là-bas, c’est pour ça….)

Bonus : non, rien… 32″ de « bonheur » où on a droit à un making-« off » sans intérêt, décors, cascades, effets spéciaux…

Couplées à 1h31 de « film », comment perdre plus de 2h de sa vie : ennui total…

La note : 02/10

Trailer :

Toy, si tu veux, je te l’envoie, tu pourras visionner ce … « film »…

Soyez le premier à commenter

Un avis ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.