Mardock Scramble – The First Compression : L’avis critique d’un Nerd

Date de sortie cinéma : NeverMardock Scramble - The First Compression
Film disponible en DVD depuis le : 8 février 2012
Film disponible en Blu-ray depuis le : 8 février 2012
Réalisé par Susumu Kudo
Animé Japonais
Genre Science fiction, Romance
Durée : 1h 00min
Année de production : 2010

Synopsis : « Pourquoi moi ? » fut la dernière pensée de Rune Balot, adolescente prostituée brûlée vive par un tueur en série… Ramenée à la vie grâce à une incroyable technologie, Rune se réveille totalement transformée en cyborg. Mise au point par le docteur Easter, cette technique de cybernétique, normalement interdite, a été autorisée par un amendement spécial : le “Mardock Scramble 09”. En échange de cette seconde chance, la jeune cyborg va devoir plonger dans les bas-fonds de Mardock City, une mégalopole où règnent la violence et le désespoir, à la recherche du psychopathe qui lui a ôté la vie…

Mardock Scramble - The First Compression

Mardock Scramble est à la base une série de trois romans illustrés créés par Tow Ubutaka, aussi auteur du manga qui suivit et des scripts des films. The First Compression est le premier de ces romans à être adapté. Le deuxième film devrait voir le jour aussi en France dans l’année 2012 je pense. Quant au troisième, il est prévu dans l’année au Japon.

Parlons maintenant de cet animé. 60min, c’est court bien qu’au final, le film amasse des longueurs assez frustrante qui viendront à bout de pas mal de monde. C’est tout le souci de cet anime. Le scénario est présent mais c’est mal réalisé. On enchaîne des passages intéressant pour s’embourber dans des explications philosophiques de derrière les fagots. Non ce qu’il lui fallait à ce film, c’est de l’énergie du genre Gunm.

Mardock Scramble - The First Compression

Au passage, notez que les scènes de nudités, de sexes, de gores, de violences en font un film bien glauque. La fin se termine sur une scène qui va en laisser plus d’un sur sa faim. C’est impensable quand c’est un film d’animation. Cela se fait sur les séries mais pas sur un film d’une heure. Oui, j’ai envie de voir la suite mais mon plaisir est gâché par cet arrêt brutal.

Mardock Scramble - The First Compression

Conclusion : Mardock Scramble – The First Compression est plutôt agréable. Dommage que le rythme imposé soit si inégal. Il possède en tout cas de très bonne idées mais mal exploité. Vivement de voir ce que donnera la suite.

Note : 5/10

Soyez le premier à commenter

Un avis ?