[Mini-Reviews de Comics] Avengers Dissassembled, Superman Red Son, JLA World Without Grown-Ups

Avengers DissassembledAvengers Dissassembled (2004) : Des catastrophes s’abattent une à une sur les vengeurs. Comment, pourquoi, qui ? C’est le début d’un Crossover majeur dans l’histoire de l’univers Marvel. S’en suivra House of M. puis Civil War.

Avis : Voici certainement le crossover ultime chez Marvel. Le début d’une saga hors-norme qui va faire frissonner les fans de cet univers. J’ai finis par le début mais ne faites pas comme moi, essayez de suivre le tout dans l’ordre, ce ne sera que mieux. J’ai trouvé qu’au niveau scénaristique, c’était le mieux écrit, le plus facile à suivre. En même temps, c’est celui qui débute donc c’est aussi un peu logique. Néanmoins, c’est une fabuleuse saga réunissant la plupart des super-héros M. On suit plusieurs héros séparément dans un même fil historique. Les rencontres se font et se défont, c’est bourrés de twists et de « And if ». A lire absolument !!!

Ma note : 9/10

Avengers Dissassembled 2

Superman Red SonSuperman Red Son (2003) :Le vaisseau spatial emportant Kal-L, le futur Superman, atterrit dans l’URSS de Joseph Staline. L’enfant est élevé par ses parents adoptifs dans un kolkhoze et est acquis à la cause du communisme. Grâce à ses super-pouvoirs il devient un symbole du régime, tout en refusant de tenir un rôle politique. En effet il estime que cela n’est pas de son ressort et préfère agir en tant que simple bienfaiteur de l’humanité. Superman sauve des vies partout dans le monde, peu importe leur origine ou leur appartenance idéologique.
Les États-Unis voient toutefois l’existence de l’alien d’un mauvais œil et la CIA demande au cerveau le plus brillant du pays, le scientifique Lex Luthor, de trouver un moyen de contrer ce Superman rouge. Il mettra au point toute une série de stratagèmes et de super-méchants destinés à l’éliminer, mais en vain.
Suite à l’assassinat de Staline, et après avoir pris conscience de la misère de son peuple, Superman accepte d’accéder au pouvoir…

Avis : Quand j’ai lu le synopsis de ce Comics, je me suis dit « Ah mais oui, ça, comment ça se serait passé ? Quelle superbe idée ». En effet, avec un Mark Millar (Kick-Ass, Civil War etc…) au commande du scénario, on pouvait s’attendre à quelque chose de complètement barré et c’est le cas. On nous offre là une histoire parallèle à la manière des « Et si » chez Marvel avec une tonne d’idée originale. C’est assez bluffant et c’est vraiment un très joli One-shot.

Ma note : 8/10

Superman Red Son2

JLA World Without Grown-UpsJLA, world without grown-ups (1998) : Robin, Superboy et Impulse sont toujours en conflit avec les héros adultes qui les chaperonnes, Batman, Max Mercury et Superman, et entendent bien se faire respecter de ceux-ci avec leur actions, même si, pour cela, ils ne vont pas prendre en compte les remarques, remontrances ou interdictions qui leurs sont imposées.

Avis : Dur dur d’être un bébé qu’il disait. C’est un peu la même chose ici et c’est assez drôle. Les jeunes cotoient les anciens qui eux finissent par disparaître. On va ainsi les voir en action ainsi que les prémices des Teen Titans. Un titre divertissant à lire entre deux choses plus sérieuses.

Ma note : 7/10

JLA World Without Grown-Ups2

Soyez le premier à commenter

Un avis ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.