Dragons 2 : l’avis critique d’un nerd

538891

Date de sortie : 2 juillet 2014 (1h43min)
Réalisé par : Dean DeBlois
Avec Jay Baruchel, Cate Blanchett, Gerard Butler en VO et Donald Reignoux, Emmanuel Jacomy et Julien Kramer en VF
Genre Animation, Aventure, Famille
Film US

Synopsis :
Tandis qu’Astrid, Rustik et le reste de la bande se défient durant des courses sportives de dragons devenues populaires sur l’île, notre duo désormais inséparable parcourt les cieux, à la découverte de territoires inconnus et de nouveaux mondes. Au cours de l’une de leurs aventures, ils découvrent une grotte secrète qui abrite des centaines de dragons sauvages, dont le mystérieux Dragon Rider. Les deux amis se retrouvent alors au centre d’une lutte visant à maintenir la paix. Harold et Krokmou vont se battre pour défendre leurs valeurs et préserver le destin des hommes et des dragons.

I believe I can fly
I believe I can fly

Avis :
le film reprenant la trame 5 ans après le 1er épisode (quasiment, pour IRL comme le film), Harold a grandi, s’est forgé une personnalité, toujours assorti de Krokmou…

Cet opus, comme toutes les suites de films de ce genre, marque une cassure entre l’adolescence et le début de l’âge adulte pour les protagonistes et les douleurs/soucis qui s’ensuivent et aussi les bonheurs en découlant… Arrosez le tout de bons sentiments, du suspense, de l’humour qui part vite avec réponses du tac au tac et on obtient une œuvre famille qui va plaire à toute la famille (j’ai vu des grands gaillards de 45 ans à côté de moi avoir les larmes aux yeux…), des amitiés vont se créer, des nouveaux personnages intégrer la licence (et d’autres, malheureusement, disparaitre) ce qui subodore la venue du Dragons 3 comme il était prévu initialement -idée du réalisateur Dean DeBlois qui souhaitait que Dragons soit une trilogie façon Star Wars.

Alpha ou Oméga ? T'as de beaux yeux, en tout cas...
Alpha ou Oméga ? T’as de beaux yeux, en tout cas…

Là, où ça devient intéressant, c’est que si tout le monde grandit, les dragons suivent et ne sont pas en reste; les hommes ont leur chef, pourquoi pas les dragons avec à leur tête un homme ou autre ? 😉

Côté technique, rien à redire, c’est du Dreamworks donc grosse qualité en 3D, effets superbes mais toujours cette tendance à avoir ces personnages aux traits caractériels et physiques identiques quelque soit la série ou l’opus déployé. On a l’impression de voir Rémi de Ratatouille en harold, etc… Et ça, ça commence à devenir lassant, cette impression de déjà-vu à chaque fois qu’on regarde un de leurs films : défaut à corriger…

Sinon, très bon film qui a enchanté la famille du mouton, surtout que Dragons avait été visionné moins d’une semaine auparavant…

Note : 9/10

2 Comments

  1. En effet, à la relecture, mon article prête à confusion…

    Je voulais dire que Pixar & Dreamworks étant en grande « guerre » pour être le leader du film d’animation, on retrouve par volonté de dominer le marché les mêmes traits chez les personnages (dûs aussi peut-être à une technique encore « limitée »)

    Mais je ne doute pas que cela va très rapidement changer pour d’autres points via les nouveaux outils : textures, effets de lumière, expressions faciales : merci toutefois pour ta précision ! 😉

Un avis ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.