A Girl Walks Home Alone At Night : L’avis critique d’un Nerd

Date de sortie de A Girl Walks Home Alone At Night : 14 janvier 2015A Girl Walks Home Alone At Night 1
Date de sortie en DVD : 3 juin 2015
Durée : 1h40min
Réalisé par Ana Lily Amirpour
Avec Sheila Vand, Arash Marandi, Mozhan Marnò…
Genre : Epouvante-horreur, Romance, Thriller
Nationalité Américaine
Editeur : M6-SND

Synopsis : Dans la ville étrange de Bad City, lieu de tous les vices où suintent la mort et la solitude, les habitants n’imaginent pas qu’un vampire les surveille. Mais quand l’amour entre en jeu, la passion rouge sang éclate…

Avis : Ana Lily Amirpour a transformé une partie de son roman graphique en un film d’1h30. Elle en parle comme d’un film de vampires version western spaghetti. Bon, si elle le dit. Il a été tourné en noir et blanc dans la langue perse. Pourquoi pas.

Ce qui est intéressant, c’est que dans ce film, on peut avoir 2 visions différente qui se contredisent. Dans le premier, c’est un film ennuyeux avec peu de paroles que l’on subit. Tout est misé sur l’ambiance, le noir et blanc, la musique, la gestuelle des personnages. Et c’est aussi ça qui m’a plu dans un second temps. Le film est bourré de références entre James Dean, Hitchkock, Nosferatu et j’en passe. Du coup, je le prends plutôt comme une expérience car j’ai du mal à savoir si j’ai aimé ou pas.

C’est une vision assez pop-rock sur le thème du vampirisme. Cela en fait un film américain indépendant original et envoûtant qui nous bascule en Iran dans une lenteur parfois trop longuette. Dommage que le scénario ne pousse pas un peu plus loin sa complexité. Le fil est un peu mince et trop amateur pour en faire une oeuvre de génie dans cet univers fantastique. (Par contre, le roman graphique a l’air ultra cool).

Conclusion : A Girl Walks Home Alone At Night est un OVNI vampirique un peu trop figé dans un exercice de style trop collégial. Malgré ça, c’est quand même une jolie expérience poétique.

Ma note : 6/10

Soyez le premier à commenter

Un avis ?