[Test] Disgaea 5 – Alliance of Vengeance (Ps4)

Tous les fans de tactical-RPG connaissent la série Disgaea, elle revient ici sur Playstation 4 depuis le 18 octobre 2015 avec Alliance of Vengeance. Nous allons voir si Nippon Ichi nous donne un opus qui vaut le détour.

d5-2  Comme le titre du jeu l’indique, il s’agit d’une histoire de vengeance mais à la sauce Disgaea donc assez barré. Un jeune démon avec son armée de rebelles décident d’aller arrêter un puissant démon qui a décidé d’asservir tous les sous mondes démoniaques. Tous les personnages principaux ont leur petite histoire en lien avec une vengeance contre le grand méchant et se liguent donc pour aller lui apprendre les bonnes manières. Pour un jeu bien barré il faut user et abuser des stéréotypes, nous avons le héros principal taciturne et secret, la fille complétement cinglée mais amoureuse du héros, un gros costaud qui ne comprend rien, un intello à lunettes, etc, etc. Les Prinnies sont toujours là en tant que souffre-douleurs accompagnés du bestiaire habituel. Tout ça amène des situations qui se veulent drôles, parfois ça marche, parfois pas du tout et globalement on finit par zapper les dialogues un peu longs mais l’effort d’écriture est là et c’est un bon point. En plus le jeu est disponible au choix en anglais ou en japonais, le tout sous titré en français et ça, c’est top.

d5-1La formule Disgaea reste toujours la même, ça ne surprendra donc personne que le gameplay soit un « copier-coller » de l’épisode précédent. On rentre sur une map par un portail dimensionnel et il faudra éliminer tous les ennemis de la zone avec nos héros uniques ou avec nos monstres recrutés. Il y a bien sûr des supers attaques déblocables en gagnant des niveaux, des attaques combos, des contres attaques (avec des contres aux contres aux contres, etc). Pour les gens qui ne connaissent pas la série, je vais un peu expliquer le système de tour par tour du jeu. Il faut d’abord positionner ses combattants sur le terrains, leur ordonner des actions puis cliquer sur début de tour, ils agissent donc dans l’ordre et si on a bien fait, les combos partent dans tous les sens puis fin de tour et c’est à l’ennemi de faire la même chose. Contrairement au tour par tour classique, il faut plus réfléchir aux positions, aux coups et il arrivera qu’on se foire complétement parce qu’on a oublier un petit détail, du coup on déplace et redéplace avant de valider notre tour ce qui peut rendre certains combats très longs… Il y a aussi de la gestion d’équipe puisqu’on peut recruter des tas de monstres à faire monter en expérience pour débloquer ce même monstre en version supérieure. Le gros du jeu se situe ici avec ses combats et sa gestion, le tout est vraiment très complet avec beaucoup de choses à faire.

d5-3La série avance dans le temps mais n’évolue pas vraiment comme nous avons pu voir plus haut, les graphismes n’y échappent pas, sans vouloir trop enfoncer le clou, le niveau se situe en dessous de ce qu’on pouvait trouver sur Ps3, le jeu ressemble d’ailleurs beaucoup à l’opus précédent sorti dessus. L’univers de la franchise est bien présent et on se réjouit de le retrouver mais aucune nouveauté ne vient le renforcer. On change les héros principaux en gardant globalement les mêmes skins de personnages et on reprend tout le bestiaire tel quel. Un petit effort aurait été appréciable.

Là où Disgaea ne se moque pas des gens, c’est bien sur la durée de vie des jeux. Comptez plusieurs centaines d’heures si vous voulez arriver au bout de tout ce que le jeu propose, montez vos persos au niveau 9999 et faites plus de 9 milliards de dégâts avec vos supers coups et combos. Remplir les missions secondaires sera également un mange temps pour peu que vous arriviez à faire et refaire des combats sans vous ennuyer.

———————————————

Disgaea fait du Disgaea, on ne tombera pas de notre chaise en mettant les mains sur ce nouvel opus, aucune nouveauté notable. Si vous êtes un peu à court d’argent, ressortez plutôt la version Ps3 vous ne verrez quasiment aucune différence. Pour les autres « fans », cela fera plaisir de découvrir une nouvelle histoire et pourront bloquer leur agenda pour les 6 mois à venir. Les joueurs occasionnels auront du mal à s’y mettre car le jeu demande pas mal d’investissement en temps de jeu pour pouvoir l’apprécier. Un Disgaea pour les fans de Disgaea qui n’aiment pas trop les changements un peu comme moi. 7/10.

Soyez le premier à commenter

Un avis ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.