[Mini-reviews] Les visionnages de l’été

Voici quelques avis de mes divers visionnages de l’été (voire même un peu avant pour certains). Quelques nouveautés mais aussi quelques films plus vieux que j’avais envie de revoir. Parfois, l’avis change au fil des années avec notre vécu et notre sagesse grandissante (kof kof kof….) Bref, n’hésitez pas à donner le vôtre.

Voici la liste des films que vous trouverez ci-dessous : Battle Royale, Creed – L’Héritage de Rocky Balboa, Absolutely Anything, Legend, 007 Spectre, Willow, Les nouvelles aventures d’Aladin, Teeth, Jem et les Hologrammes, The Big Short : le Casse du siècle.

battle-royaleBattle Royale (Sorti en 2000, vu sur Netflix) : Dans un avenir proche, les élèves de la classe B de 3ème du collège Shiroiwa ont été amenés sur une île déserte par une armée mystérieuse. On leur annonce qu’ils vont participer à un jeu de massacre dont la règle consiste à s’entretuer. Seul le dernier des survivants pourra regagner son foyer. Abandonnés chacun à son sort avec de la nourriture et une arme, les adolescents disposent d’un délai de trois jours pour s’entretuer.

Mon Avis : Un chef d’oeuvre d’humour noir qui a changé la vision des européens envers le cinéma japonais quand il est sorti. A voir, revoir et revoir sans passer par Battle Royale 2: Requiem qui est juste une immondice.

.

Ma note : 10/10

creedCreed – L’Héritage de Rocky Balboa (Sortie en DVD et BR en juin 2016) : Adonis Johnson n’a jamais connu son père, le célèbre champion du monde poids lourd Apollo Creed décédé avant sa naissance. Pourtant, il a la boxe dans le sang et décide d’être entraîné par le meilleur de sa catégorie. À Philadelphie, il retrouve la trace de Rocky Balboa, que son père avait affronté autrefois, et lui demande de devenir son entraîneur. D’abord réticent, l’ancien champion décèle une force inébranlable chez Adonis et finit par accepter…

Mon Avis : Un bon passage de relais dans ce qui doit être le dernier Rocky Balboa. Peu de grandes surprises mais une certaine nostalgie se dégage de cet amoncellement de clichés. Une recette qui fonctionne et un final bluffant.

Ma note : 7/10

absolutley-anythingAbsolutely Anything (Sortie en DVD et BR en janvier 2016) : Neil Clarke, un enseignant désenchanté, amoureux de sa voisine du dessous qui sait à peine qu’il existe, se voit attribuer par un conseil extraterrestre le pouvoir de faire absolument tout ce qui lui passe par la tête. Neil l’ignore mais la manière dont il va se servir de ce nouveau pouvoir va dicter le destin de l’humanité. Un seul faux pas de sa part et les extraterrestres anéantiront la planète Terre.

Mon avis : Une comédie surprenante. Je suis tombé dessus par hasard et j’ai passé un excellent moment. Un film familial haut en couleurs et bourré d’absurdités en tout genre. C’est rafraîchissant et ça fait du bien.

.

Ma note : 7/10

legendLegend (Sorti en 1985, vu sur Netflix) : Lili, jeune et jolie princesse, est convoitée à la fois par Jack, jeune homme proche de la nature, et par Darkness, véritable incarnation du mal, qui ne rêve que de plonger le monde dans une nuit éternelle en tuant les deux licornes protectrices. Avec l’aide du lutin Gump et de ses acolytes Screwball et Tom Brown, Jack se lance dans une quête désespérée pour mettre fin aux agissements du démon et empêcher la transformation de Lili en créature perverse.

Mon avis : Considéré comme un film culte dans la filmographie de Ridley Scott et Tom Cruise, je me suis dit qu’il était grand temps de le voir. Un film d’heroic fantasy très original et très poétique qui a malheureusement un peu vieilli maintenant. Pourtant, l’ambiance nous balance entre rêve et cauchemar parmi des personnages irréels. A voir pour les fans et par curiosité.

Ma note : 6/10

spectre007 Spectre (Sortie en DVD et BR en mars 2016) : Un message cryptique surgi du passé entraîne James Bond dans une mission très personnelle à Mexico puis à Rome, où il rencontre Lucia Sciarra, la très belle veuve d’un célèbre criminel. Bond réussit à infiltrer une réunion secrète révélant une redoutable organisation baptisée Spectre.
Pendant ce temps, à Londres, Max Denbigh, le nouveau directeur du Centre pour la Sécurité Nationale, remet en cause les actions de Bond et l’existence même du MI6, dirigé par M. Bond persuade Moneypenny et Q de l’aider secrètement à localiser Madeleine Swann, la fille de son vieil ennemi, Mr White, qui pourrait détenir le moyen de détruire Spectre. Fille de tueur, Madeleine comprend Bond mieux que personne…
En s’approchant du cœur de Spectre, Bond va découvrir qu’il existe peut-être un terrible lien entre lui et le mystérieux ennemi qu’il traque…

Mon avis : C’est décidé, j’abandonne les James Bond. Je m’acharne à les visionner depuis tout petit mais plus je vieillis et moins j’accroche au style. Il y avait une certaine classe avec Sean Connery et même Roger Moore qui ont été perdu depuis un sacré moment. Maintenant, James Bond, c’est les muscles avant tout. Bref, trop c’est trop, je n’arrive même plus à me rappeler des scénarios.

Ma note : 4/10

willowWillow (Sorti en 1988, vu sur Netflix) : Il était une fois un royaume peuplé de petits habitants apppelés les Nelwyns. Ce peuple paisible était dominé de temps immémorial par les Daikinis, gens de grand taille gouvernés par la cruelle reine Bavmorda. Or il advint qu’un prophète annonçât la naissance d’une princesse appelée à detrôner Bavmorda. La terrible reine ordonna alors de tuer céans tous les nouveaux-nés du royaume. Elora échapppa au massacre et ce fut Willow, un jeune Nelwyn féru de magie, qui la recueillit. Mais Bavmorda n’avait pas dit son dernier mot…

Mon avis : Si il y a quelques films cultes dans ma vie, celui là en fait certainement partie. Bon dieu que je l’aime ce film. Certaines effets spéciaux ont un peu vieilli mais quelle aventure, quelle musique, quels personnages sans oublier l’humour qui intervient toujours au bon moment. Bref, un très grand film.

Ma note : 10/10

aladinLes nouvelles aventures d’Aladin (Sortie en DVD et BR en février 2016) : À la veille de Noël, Sam et son meilleur pote Khalid se déguisent en Père-Noël afin de dérober tout ce qu’ils peuvent aux Galeries Lafayette. Mais Sam est rapidement coincé par des enfants et doit leur raconter une histoire… l’histoire d’Aladin… enfin Sa version. Dans la peau d’Aladin, Sam commence alors un voyage au coeur de Bagdad, ville aux mille et une richesses… Hélas derrière le folklore, le peuple subit la tyrannie du terrible Vizir connu pour sa férocité et son haleine douteuse. Aladin le jeune voleur, aidé de son Génie, pourra-t il déjouer les plans diaboliques du Vizir, sauver Khalid et conquérir le coeur de la Princesse Shallia ? En fait oui, mais on ne va pas vous mentir, ça ne va pas être facile !

Mon avis : Je m’attendais au pire, j’en reviens finalement. Je l’ai vu en famille et ça passe plutôt bien. Bien sûr, il ne faut pas s’attendre à un grand film mais ça reste largement supérieur à Iznogoud malgré quelques dialogues parfois graveleux. Bref, la casse est limité.

Ma note : 6/10

teethTeeth (Sortie DVD et BR en décembre 2008) : Dawn est une adolescente qui essaie tant bien que mal de contenir sa sexualité naissante en étant une des membres les plus actives du club de chasteté de son lycée. Etrangère à son propre corps, la prude découvre que son vagin a la particularité d’avoir des dents…

Mon avis : Ça fait un moment que je traîne ce film dans ma sacoche sans réussir à me dire « Tiens, je vais me le voir ». Bien sûr, le synopsis intrigue mais paraît un poil plus sérieux qu’Alien Tampon. Et ça passe plutôt bien. On arrive à éviter la vulgarité malgré le sujet, c’était pas gagné. Un poil horrifique, un poil rom-com, ori(va)ginal. (désolé).

.

Ma note : 6/10

jemJem et les Hologrammes (Sortie en DVD et BR en octobre 2016) : Alors qu’une jeune femme, perdue dans une toute petite ville, devient du jour au lendemain un phénomène mondial grâce à une vidéo virale, elle et ses trois sœurs commencent une aventure unique qui leur permet de découvrir que certains talents sont trop spéciaux pour être cachés.

Mon avis : Quand on transpose un dessin animé particulier de notre enfance (années 80) à notre époque, on se dit que ça va être un massacre. Une fois visionné, on se dit que la casse est limitée. Du coup, on a le droit à un film pour ado traitant de la génération Youtube. C’est plutôt bien fait et sympa sans casser 3 pattes à un canard.

.

Ma note : 6/10

the-big-shortThe Big Short : le Casse du siècle (Sortie en DVD et BR en mai 2016) : Wall Street. 2005. Profitant de l’aveuglement généralisé des grosses banques, des médias et du gouvernement, quatre outsiders anticipent l’explosion de la bulle financière et mettent au point… le casse du siècle ! Michael Burry, Mark Baum, Jared Vennett et Ben Rickert : des personnages visionnaires et hors du commun qui vont parier contre les banques … et tenter de rafler la mise !

Mon avis : Peu de choses à dire, gros casting mais je me suis bien ennuyé pour rester poli. Le sujet m’intéressait peu, j’ai trouvé ça trop complexe, trop bavard. J’ai lutté pour aller jusqu’à la fin. Bien sûr, on y apprend des choses mais ce n’est pas ce que je recherchais.

.

Ma note : 4/10

Soyez le premier à commenter

Un avis ?