[Test] Xcom 2 (PC-XO-Ps4)

Si comme moi, vous n’avez pas découvert la saga Xcom avec la trilogie des années 90 (honte sur moi, je sais) mais avec le reboot de 2012, cette suite ne devrait pas trop vous bousculer. Tentons de voir ce que vaut ce Xcom 2 sorti sur Pc en février 2016 avec une tripotée de bugs corrigés au fur et à mesure mais surtout sur cette version Playstation 4 disponible depuis fin septembre. 

xcom2-2Penchons nous d’abord sur l’histoire, Xcom 2 se déroule 20 ans après l’histoire de XCOM : Enemy Unknow mais ne tient pas compte du fait que vous l’ayez fini ou non puisqu’au début de Xcom 2, on considère que vous avez perdu et que toutes les batailles faites à la fin de Enemy Unknow n’étaient que des simulations faites dans votre esprit après votre capture. Ce bon vieux Bradford nous retrouve et nous sort de notre « prison stase » dans laquelle nous étions enfermés et nous confie le leadership de la résistance. Car oui, maintenant nous sommes l’ennemi, le pouvoir en place est géré par les extra-terrestres et il va falloir sauver les gens qu’ils le veuillent ou non.

Je n’étais pas très fan que le jeu renie en quelque sorte la fin du 1er opus mais passé ce début d’histoire un peu bancal à mon goût, le reste bien que classique, tient plutôt pas mal la route et on avance dans l’histoire avec plaisir. On retrouve quelques personnages de Enemy Unknow avec Shen à travers sa fille mais également Bradford avec 20 ans de plus d’ailleurs jouable dans la première mission tuto. Si vous appréciez ces personnages au début, il se peut que ça se dégrade à la longue vu qu’ils ont une fâcheuse tendance à parler beaucoup et couper l’action. Trop de background tue le background. Niveau histoire donc, si on passe sur ces quelques problèmes, c’est cool.

xcom2-1Côté gameplay, on reste sur du copier-coller avec le 1er opus, de la stratégie au tour par tour avec des unités spécifiques et où la mort de soldats est définitive. Le système de couverture est toujours présent avec les demi-couverture et les couvertures complètes selon où est positionné le soldat. Les lignes de visée par moment à la ramasse (un ennemi est dans la ligne de mire du soldat mais que le jeu décide que non sans raison peut parfois être frustrant et couter la vie d’un soldat) avec un système de pourcentage de chance de toucher. C’est du basique mais ça a fait ses preuves, c’est solide et plaisant à jouer même à la manette (je précise car sur Pc nous sommes obligés de jouer à la souris, pardon j’oubliais, si vous vouliez jouer à la manette sur Pc, il fallait obligatoirement acheter le steam controller à 55 euros…). On retrouve globalement les mêmes classes de personnages avec quelques variantes. Mais si je devais reprocher une chose au jeu niveau gameplay, c’est qu’on nous pousse à rusher la mission, en effet dans les ¾ qu’on nous propose, il faut terminer en un maximum de tours, plus question de se poser pour étudier le terrain et d’avancer de façon sécurisée. On veut nous mettre la pression et créer une tension mais je n’aime pas des masses perdre toute une escouade parce que j’ai voulu la jouer « sécure ». Il y a également toujours le côté construction de la base et choix dans les missions sauf que maintenant il faut voler grâce à notre base mobile sur toute la planète pour trouver les sites ennemis secrets, les détruire pour ralentir le projet Avatar car comme dans Enemy Unknow, il y a une sorte de compte à rebours et si le projet Avatar arrive au bout, c’est le game over, il faut donc bien réfléchir à l’avancement de notre partie. On améliore notre équipement, on fait des recherches pour débloquer de nouvelles armes, les soldats prennent du gallon… Tout pareil que dans le 1er, de ce côté-là, on reste en terrain connu.

xcom2-3Passons au gros point faible du jeu selon moi, la technique. Même si je ne vais pas trop m’étendre sur le sujet, la version Ps4 est un peu moins bugée que la version PC à sa sortie mais j’ai quand même eu droit à quelques soucis sur cette version Ps4. Le jeu qui charge mais ne charge rien, obligé de relancer ; des textures qui foutent le camp, par exemple des soldats sans la partie haute de l’armure ; des baisses de framerate ; des saccades.  J’avais déjà reproché à XCOM : Enemy Unknow à l’époque de n’être techniquement pas très costaud mais Xcom 2 fait pire et le jeu n’est pas spécialement beau.

La durée de vie du jeu est plutôt bonne, 40 heures en gros pour finir un run en prenant son temps, une rejouabilité pas si importante que ça puisque à la fin du 1er run, on voit vite comment gérer au mieux la partie et une fois optimisé le 2nd run, les suivants se ressemblent plus ou moins. Mais revenir de temps à autre faire une partie reste plaisant en attendant le 3.

—————————————————————————————–

J’ai peut-être l’air de casser le jeu plus que je ne le devrai mais c’était mon attente n°1 pour 2016 et malgré ses défauts, le jeu reste très bon pour ceux qui aiment le genre ne vous y trompez pas. La plupart des erreurs sur Pc ont été corrigées et la version Ps4 est plus qu’honnête. Je pense que les fans du genre ne m’ont pas attendu pour acheter le jeu mais les nouveaux venus peuvent tenter le coup sans problème malgré un début de jeu qui peut paraître un peu compliqué et pressant. Pour moi, 8/10 si on arrive à passer outre tous les bugs qui ruinent le jeu.

Soyez le premier à commenter

Un avis ?