[Test] Yooka-Laylee (Pc-Ps4-Xone)

Intéressons-nous aujourd’hui à un jeu qui rend hommage à une période charnière du monde du jeu vidéo, je veux bien sûr parler de la fin des années 90 avec l’émergence des jeux 3D dans un monde (plus ou moins) ouvert avec comme grosse référence la Nintendo 64 et plus particulièrement « Mario 64 » et « Banjo et Kazooie » mais nous y reviendrons plus tard. Présentons donc Yooka-Laylee, jeu d’aventure type plateforme en 3D sorti le 11 avril 2017 sur Pc, Ps4 et Xone pour 40 euros. Le jeu est développé par Playtonic Games et édité par Team17 Digital Ltd.

Je vous parle donc d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître (référence encore plus ancienne mais passons) et replongeons-nous au temps de la Nintendo 64 lorsqu’on lançait pour la première fois Mario 64 avec cette sensation de liberté et l’impression d’explorer un monde énorme. Il est vrai que maintenant c’est monnaie courante mais il peut être bon de se rappeler d’où l’on vient.

—————————————————————————-

Gameplay

Rien de révolutionnaire puisqu’on reprend ce qui a été fait dans les références en matière de plateformer 3D mais en y incorporant un côté Metroidvania avec certaines zones du jeu inaccessibles tant qu’on n’a pas débloquer la capacité adéquate. On contrôle donc Yooka et Laylee un peu à la Banjo et Kazooie puisqu’ils ont chacun leurs capacités et il y en a pas mal à débloquer. Les contrôles répondent bien et comme le jeu n’est pas vraiment dirigiste une fois rentré dans un monde, on explore, tente d’atteindre des endroits lointains, on parle avec des PNJ qui peuvent nous donner des missions. Seul hic, la caméra, mais ça a toujours été LE problème de ce genre de jeu même si les placements pourris de caméra ne sont pas si nombreux que ça. Les mondes sont au nombre de 5 plus le hub principal, ce qui peut paraître peu mais il faut savoir que chacun d’entre eux peut être étendu pour en faire quelque chose de plutôt grand. Il faudra récupérer des « Pagies » (sorte d’étoile à la Mario 64), 25 par niveau plus 20 dans le hub ainsi que quelques autres objets bien cachés et même des boss par ci par là. Le jeu est plaisant à jouer même si par moment on se perd un peu à chercher des pagies manquantes sans trop savoir où aller.

Histoire

L’histoire est, on ne va pas se mentir, vraiment bateau et n’est là que pour mettre en place un fil conducteur et provoquer des scènes comiques. Avant d’aller plus loin, un petit résumé. Nos 2 compères sont en train de glander lorsque leur bouquin se fait aspirer par des machines du méchant qui est à la recherche d’un livre magique aux grands pouvoirs, c’est évidemment le bouquin que nos 2 héros venait de trouver, ils vont donc partir à sa recherche. Les pages étant dotées de conscience se sont donc détachées du livre pour ne pas tomber entre les mains du méchant, il faudra donc retrouver les 125 pages pour ne pas que le méchant mette son plan à exécution.

Le jeu provoque avec son histoire des situations par moment assez drôle, des clins d’œil aux vieux joueurs ou à d’autres jeux. On peut se retrouver dans des situations qui font sourire avec des dialogues bien trouvés, par contre quand les personnages parlent, l’espèce de brouhaha qui est fait pour montrer qu’ils parlent est insupportable, j’ai été obligé de baisser le son puisqu’on ne peut pas le désactiver dans les options sans tout couper.

Graphismes

L’hommage aux vieux jeux 3D n’a pas été jusqu’au point de faire un rendu bien dégueulasse si on compare avec nos normes actuelles, on reprend juste le gameplay et l’humour. L’ambiance est colorée et le jeu est vraiment propre, plus joli qu’à l’époque évidemment. Ça fait clairement enfantin, le jeu devrait donc plaire aux petits mais également aux grands nostalgiques de l’époque Nintendo 64-Playstation 1. Si vous jouez sur Pc, votre matériel ne doit pas être trop ancien, les développeurs conseillent d’avoir au minimum un i5-2500 3.3GHz, une NVidia GTS450 et 8 GB de mémoire, vous êtes prévenus (genre si votre PC a plus de 5 ou 6 ans). Pas de reproche à faire côté graphisme donc, c’est beau, c’est coloré et ça tourne bien (en tout cas sur console, ça devrait bien tourner) même si sur mon matériel qui commence à se faire vieux, j’ai eu par moment quelques micro-lags lorsque je tournais la caméra.

Durée de vie

Le jeu peut être clairement long car comme je l’ai dit, on n’a pas forcément d’indices pour trouver toutes les Pagies et on peut tourner longtemps sans rien trouver, il est donc compliqué de donner un nombre d’heures comme ça mais si vous voulez faire le jeu à 100%, il vous faudra largement plus de 30 heures même si vous êtes bons ou alors c’est que je suis très mauvais au choix.

—————————————————————————-

Pour conclure, vous l’aurez compris, c’est un jeu pour les petits mais aussi pour les grands qui rend hommage aux jeux des nineties avec plein de références. Ce qu’aurait pu être Banjo et Kazooie si le jeu était sorti aujourd’hui. C’est agréable à jouer même si on rage sur certains trucs comme à l’époque, l’histoire bien que bateau est drôle, c’est vraiment joli et propre et on peut y jouer pas mal de temps. Quelques points négatifs avec la caméra, certains bruitages atroces et sur Pc, le fait de devoir avoir une config de moins de 5 ans (ce qui est peu fréquent si vous êtes un gamer mais beaucoup n’en sont pas). Si vous êtes un joueur de plateformer ou que vous aimez être dépayser de temps à autres, ce jeu vous conviendra parfaitement ; personnellement, j’ai beaucoup joué à ce genre mais avec le temps, j’en suis devenu moins friand donc pour moi 8/10.

Soyez le premier à commenter

Un avis ?