[Mini-reviews de Mangas] King’s Game, King’s Game Extreme, King’s Game Origin

J’ai pris le temps de me refaire les trois premières séries King’s Game et il y a de quoi faire. En effet, il existe pour l’instant 4 séries et une cinquième verra le jour prochainement. Commençons dans l’ordre :

King’s Game 

Le 19 octobre 2009, 32 élèves d’une même classe reçoivent à minuit un SMS leur demandant de suivre un ordre. En cas de manquement, une punition leur est assignée. Si les premières demandes de ce « Roi » sont prises à la rigolade par ces élèves, les ordres deviennent rapidement de plus en plus dérangeants, mettant à rude épreuve les limites des participants. Malheureusement, aucune échappatoire n’existe car en cas de faute, les élèves perdent la vie.

L’histoire se focalise sur Nobuaki Kanazawa qui, aidé à l’occasion par sa petite amie Chiemi Honda, et son meilleur ami Naoya Hashimoto, fera tout pour stopper le massacre qui frappe la classe de seconde B. Pour l’instant, c’est la série que je préfère. 5 Tomes qui tournent à un rythme effréné. Les élèves reçoivent des gages dérangeant. Essayez de vous mettre à leur place, ce n’est pas gagné. Bref, on lit cette première série d’une traite.

King’s Game Extreme

Après un transfert dans une autre école, Nobuaki, l’unique survivant de la classe de seconde B espère retrouver une vie normale. Ayant tout d’abord peur de se faire à nouveau des amis, traumatisé par son expérience passée, il commence peu à peu à oublier le jeu du Roi et sympathise avec ses nouveaux camarades. Cependant, le cauchemar recommence une nouvelle fois et l’un des élèves, Natsuko Honda, va révéler un visage terrifiant, manipulateur et perfide. Nobuaki va devoir se battre pour gagner la confiance de ses condisciples et ainsi les sauver.

Une deuxième série assez frénétique aussi. Peut être un peu moins intéressante que son prédécesseur mais ça reste quand même prenant.

King’s Game Origin

En été de l’an 1977, dans le village de Yonaki, un petit hameau situé en montagne, un adolescent découvre dans sa boîte aux lettres une mystérieuse enveloppe noire. À l’intérieur, une lettre qui annonce le début d’un « King’s Game » : le « Roi » ordonne à tous les adolescents de toucher un cadavre humain avant minuit. Dans le cas contraire, toutes les personnes seront punies de mort par pendaison. Au départ pris pour un canular stupide, ce jeu tourne à l’horreur en impliquant tous les habitants, enfants comme adultes. La police est inefficace, et la liste des victimes innombrable. Arriveront-ils à arrêter le Roi avant qu’il ne soit trop tard ?

Cette fois, on remonte aux origines de ce roi. C’est la série où j’ai le moins accroché de la licence. L’histoire est plus que moyenne, dommage. 

Je referai un point sur la suite quand j’aurai lu les suite. King’s Game Spiral, la suite directe nous parle de la première expérience du jeu du roi avec Natsuko. Elle vient de se terminer (4 Tomes). Puis ensuite, il y aura sûrement King’s Game Apocalypse pour finir le tout. A voir donc mais la série est vraiment sympa.

Soyez le premier à commenter

Un avis ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.