[Test] Valkyria Revolution (Ps4-Xone)

Avant de commencer à parler du jeu à proprement parlé, revenons un peu sur son histoire. Le premier jeu de la série Valkyria Chronicles est sorti il y a presque 10 ans sur Playstation 3, j’étais tombé dessus un peu par hasard et j’ai tout de suite accroché au style graphique, à l’histoire et surtout au gameplay qui en faisait pour moi un des meilleurs jeux du genre de la génération. Puis le numéro 2 et numéro 3 sortirent dans l’indifférence sur PsP, j’y ai un peu joué mais vite laissé tomber, le format portable ne m’allait pas du tout. Et sorti de nulle part, je vis une annonce pour Valkyria Revolution qui devait ressortir sur console de salon (Ps4 et Xone), la hype remonta en moi mais je ne pris aucune info sur le jeu et je l’avais même mis en seconde place des jeux que j’attendais le plus en 2017. Le résultat est donc entre mes mains et je vais tâcher de ne pas m’énerver même si c’est très mauvais mais voyons ça plus en détails.

Valkyria Revolution est un jeu d’action RPG disponible depuis le 30 juin 2017 sur Playstation 4, Xbox One et Ps Vita pour 40 euros édité mais pas développé par Sega. Ce n’est pas une suite mais un spin-off, c’est-à-dire qui a lieu dans le même univers et à des époques différentes.

————————————————————————-

L’histoire s’inspire de la révolution industrielle européenne et se concentre sur un conflit entre deux nations. Le petit royaume de Jutland qui rencontre de grosses difficultés économiques à cause de l’empire de Ruzi qui s’accapare des territoires et contrôle une bonne partie de la région. Jutland va devoir entrer en guerre pour se libérer mais l’ennemi possède un Valkyria (combattant surpuissant), pour se faire une équipe anti-Valkyria va voir le jour dirigé par Amleth, un personnage qui cache des choses et pour qui la guerre ne serait peut-être qu’un prétexte.

On a donc une histoire se voulant sombre et psychologique mais je dois bien avouer que quand tu t’es tapé plus de 30 minutes de parlote avant de commencer, je ne lisais plus trop les dialogues et j’ai pu louper quelques trucs de ci de là sachant que le jeu n’est disponible qu’en sous-titré anglais. Mais grosso modo, il y a une bande d’amis positionnés à des postes stratégiques qui participent à la guerre pour se venger. L’histoire pourrait être sympa à suivre si le jeu ne nous la faisait pas de manière aussi indigeste.

On reprend les bases tout de même pour raconter l’histoire à travers les pages d’un livre et les présentations des combats se font comme dans le jeu original. On choisit ses combattants et c’est parti. Oubliez le tactical et la réflexion, ici on a une sorte de mix maladroit entre un beat’em up faisant vaguement penser à un musô et du tactical. On avance et on bourrine en donnant vaguement des indications au reste de la petite troupe et lorsqu’on rencontre un ennemi un peu plus puissant, le côté tactique émerge un peu, on appuie sur triangle, le jeu se met en pause, on choisit le membre de sa troupe puis sa magie et on valide… Et on recommence jusqu’à ce que l’ennemi soit vaincu, on s’ennuie ferme et c’est long. Ce n’est pas non plus le côté RPG qui vient sauver les meubles puisqu’on achète les équipements et les magies, les progressions de personnages sont sans intérêt.

Côté technique, le jeu essaie de reprendre une patte similaire à Chronicles avec leur moteur gouache mais le résultat est loin d’être probant, j’ai trouvé ça fade et presque de niveau Ps3. Les champs de batailles que l’on traverse sont vides et plats et on éprouve aucune envie de s’y promener pour tout explorer. La musique sauve un peu les meubles en tout cas au moins pour certaines compositions.

Niveau durée de vie, l’info ne vient pas de moi, je n’ai pas eu le courage de relancer le jeu mais il faudrait à peu de chose près, 30 heures pour en venir à bout. D’ailleurs, si vous avez réussi à le finir, je tiens à vous féliciter pour cette endurance à moins que ce ne soit du masochisme ?

————————————————————————-

Nous arrivons à la conclusion et c’est tant mieux parce que j’ai hâte d’oublier ce jeu et de me dire que Valkyria Chronicles était un excellent one shot qui aurait mérité des suites. En résumé, l’histoire aurait pu être intéressante si on nous ne la tartinait pas d’une façon aussi indigeste (Persona 5 l’a très bien fait comme quoi, c’est possible). C’est un beat’em up tactique mou et ennuyeux plutôt moche avec une bande son correcte. Je suis donc déçu, le jeu prend la première place de mes déceptions 2017 et même en prenant du recul sur mes attentes, le jeu reste mauvais. Passons donc à autre chose, 3/10.

Soyez le premier à commenter

Un avis ?