Cinéma, Jeux Vidéo, Mangas, Comics, Musiques, Geekeries, TV, un blog de Nerd quoi !!

Cinéma, Critiques de Nerd

Raging Phoenix : L’avis critique d’un Nerd

Date de sortie cinéma : Never
Film disponible en DVD le : 18 mai 2011
Film disponible en Blu-ray le : 18 mai 2011
Réalisé par Rashane Limtrakul
Avec Jeeja Yanin, Kazu Patrick Tang, Nui Saendaeng, Sompong Lertwimonkaisom, Boonprasayrit Salangam, Jindasee Roongtawan
Titre original : Du Suay Doo
Long-métrage thaïlandais .
Genre : Action
Durée : 01h54min
Année de production : 2009

Synopsis : Den, une jeune thaïlandaise, est kidnappée par une organisation criminelle. Elle est sauvée par une bande de jeunes qui pratiquent des arts martiaux très particuliers et cherchent à mettre la main sur le chef des kidnappeurs.

 

RagingPhoenix2

Production ambitieuse Thaïlandaise, Raging Phoenix se veut être un film d’art martiaux hors norme. En effet, les styles pratiqués sont assez fous. Ainsi on va retrouver le Zui quan (Boxe de l’homme ivre rendu célèbre avec Jackie Chan en 1978 dans Le Maître chinois), le Breakdance (un style de danse assez impressionnant), du Muay Thaï (même si je n’ai vu que certains coups) et de la Capoeira (Art martial brésilien basé sur la musique). Ces 3 styles se mélangent pour former le Meyraiyuth (un style de fiction quand même). C’est impressionnant, joli et drôle dans certains moments (quoi que Jackie Chan l’est beaucoup plus quand il utilise cette technique). Les acteurs à l’écran ne sont pas des billes, ils ont été choisie car ce ne sont pas des nouveaux venues dans les arts martiaux, ainsi on retrouve Jeeja Yanin (actrice et experte en Taekwondo et Muay Thaï), Sompong Lertwimonkaisom (Breakdancer), Patrick Kazu Tang (champion de France de «Tricks Martial Art»-mélange d’acrobaties et d’arts martiaux), Boonprasayrit Salangam (Breakdancer), Roongtawan Jindasee (championne d’Asie de Body Building)

RAGING PHOENIX _2

Concernant le scénario, on ne peut pas dire que le niveau soit élevé. Une vague histoire de vengeance, un réseau criminelle qui se doit d’être démantelé, voila l’histoire de départ. On est donc face à un vrai film d’art martiaux où l’histoire passe au second plan.

Certaines voix françaises sont exaspérantes alors optez pour les sous-titres bien qu’il y en ai aussi qui valent leur pesant de cahuètes. Le film essaye de partir de temps en temps dans l’humour heureusement, on reste assez loin d’un style comique Coréen et donc plus accessible pour la plupart des gens.

 

raging.phoenix

Niveau bonus, c’est assez bien desservi avec un making-of de 10min. Et ce genre de bonus est indispensable pour un film d’art martiaux (blessures, chorégraphies, cascades ratées etc…) + des interviews desacteurs, réalisateurs assez sympathique.

Conclusion : Raging Phoenix, c’est du pur moment de bastonnades dans un style originale qui mélange les genres. Impressionnant, Rashane Limtrakul nous livre ce qui se fait de mieux en art-martial moderne.

Note : 7/10

Qu'en penses-tu ?